Lettre à Ban Ki-moon et François Hollande

Henri PEMOT                                       L’Ile Saint-Denis le 25 décembre 2013 E-mail : parlejecoute@yahoo.fr                                                                                     34 avenue Jean Jaurès                                                                                                 93450 L’Ile Saint-Denis – France

Monsieur Ban Ki-moon                                                                                            Secrétaire général                                                                                                             UN Headquarters                                                                                                             First Avenue at 46th Street                                                                                               New York, NY 10017                                                                                                         USA

Monsieur François HOLLANDE                                                                                     Président de la République Française                                                                         Palais de l’Elysée                                                                                                           75008 Paris

Monsieur Le Président de la République française,

Monsieur Le Secrétaire Général de l’ONU,

La situation de la Centrafrique présente un pays dont les responsables politiques sont incapables de trouver une issue de paix sociale. Afin d’empêcher que la Centrafrique devienne une scène de violence guerrière sans fin, il nous semble inévitable de mettre le pays sous tutelle de l’ONU.

En effet, nous préconisons un gouvernement onusien qui prendrait en charge la gestion politique et économique du pays, jusqu’au retour de la paix, assisté d’une armée onusienne sous commandement français en raison de sa connaissance du terrain et de son implication singulière sans les pays africains compromis dans la guerre tels que le Tchad ou le Soudan.

Nous espérons fortement que notre proposition serait mise en discussion au niveau onusien.

Dans l’attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Président, Monsieur Le Secrétaire général, nos salutations distinguées.

Henri PEMOT                                                                                                             Président de l’association                                                                                               E.A.S. FORTITUDE

2 thoughts on “Lettre à Ban Ki-moon et François Hollande”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>